Espace client
   |  Se déconnecter

La randonnée pédestre avec ou sans accompagnateur

La rando : un loisir, un sport, un art de vivre

Pour certains, c’est un divertissement, un sport, un loisir ; pour d’autres, c’est un besoin nécessaire pour se ressourcer, ou même un art de vivre. Pour quelques-uns, c’est même devenu une profession. Aujourd’hui, 5.5 millions de français pratiquent régulièrement la randonnée*. Un tiers de ceux-ci la pratique au moins une fois par semaine.

La randonnée, découverte et contemplation

Pratiquée la plupart du temps à pied, la randonnée est à la fois un sport et un loisir de découverte mais aussi de contemplation. C’est en effet le meilleur moyen de profiter du paysage car la vitesse excède rarement les 4 km/h. Chaque pause permet de s’imprégner de l’environnement.
La randonnée se pratique dans une multitude d’environnements : en plaine, sur la côte, en campagne, en moyenne montagne, en haute montagne, dans le désert… Le niveau d’une randonnée est adaptable à chacun : distance, dénivelé, technicité peuvent être combinées à l’infini pour adapter à chacun le circuit recherché.

Randonnée dans les Gorges de la Loire
Raquette à neige au Mont Mézenc

Randonnée en hiver, en compétition

L’hiver, en montagne, la randonnée peut se pratiquer sur la neige avec des raquettes à neige, avec des skis de randonnée alpine, avec des skis de randonnée nordique…
La randonnée n’est pas pratiquée en compétition, ou alors sous d’autres formes : la course d’orientation, le trail, la marche nordique

Marcher un jour, une semaine, en étoile ou en itinérant

Une randonnée peut se dérouler sur quelques heures, sur une journée complète, sur une semaine ou beaucoup plus. Cela dépend bien sûr de l’entrainement du randonneur.
Sur plusieurs jours, si les randonnées se font toujours à partir du même hébergement, on parle de randonnée en étoile. Si elles se font en suivant un long chemin, avec un hébergement différent chaque soir, on parle de randonnée itinérante.

Randonnée sur le plateau du Vercors
Randonnée au bord de la Loire vers Goudet

Chemins balisés

Le randonneur peut compter sur le balisage d’un très grand nombre de chemins en France. Ces balises (traces de peinture, panneaux…) permettent de suivre un itinéraire même inconnu sans se perdre. L’utilisation d’une carte accompagnée d’une boussole permet de sortir des chemins balisés et de créer ses propres itinéraires.

PR, GR et GRP

Lorsque le randonneur suit un chemin de quelques heures à une journée, on parle de Promenade et Randonnée ou Petite Randonnée (PR). Lorsqu’il suit un chemin itinérant de plusieurs jours, on parle de Grande Randonnée (GR). La France est quadrillée par de très nombreux PR et GR. Si le GR fait le tour d’une région bien définie, on parle de GR de Pays (GRP). Un numéro est attribué à tous ces GR et PR pour les différencier, en plus de leur nom.

Randonnée sur le chemin de Stevenson
Randonnée près du Grand Veymont (Vercors)

Quelques exemples de GR :

  • GR 65 : le chemin de Compostelle via le Puy en Velay
  • GR 20 : la traversée de la montagne Corse
  • GR 70 : le chemin de Stevenson
  • GR TMB : le Tour du Mont Blanc
  • GR 7 : la ligne de partage des Eaux, entre Atlantique et Méditerranée
  • GR 3 : la Loire sauvage à pied
  • GR 10 : la grande traversée des Pyrénées
  • GR 4 : de l’Atlantique à la Méditerranée
  • GRP Tour du Mézenc Gerbier.
  • GR 68 : tour du Mont Lozère
  • GR 34 : le sentier des douaniers
  • GR 430 : chemin de Saint-Régis
  • GR de Pays Haute Cévenne d’Ardèche
  • GR 30 : tour des Lacs d’Auvergne

L'histoire de la randonnée

Depuis la nuit des temps, la marche est d’abord pratiquée comme un moyen de locomotion. A partir du XIXe siècle, la marche prend un aspect récréatif et devient la randonnée. Les premiers guides sont publiés, les premiers clubs apparaissent, comme le club Vosgien. L’alpinisme se développe. Au XXe siècle, on crée des sentiers de grande randonnée, on balise. Les clubs se développent, notamment sous l’égide de la Fédération Française de Randonnée Pédestre, le Club Alpin Français ou la Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade.

Randonnée dans les Grands Brûlés (Ile de La Réunion)
Randonnée près du Grand Veymont (Vercors)

Randonner seul(e), en groupe, accompagné(e) ou en liberté

Si beaucoup de français randonnent seul le week-end, un part non négligeable pratique la randonnée en club. Cela permet les rencontres, le partage, la découverte de sa région pour un coût modique. Mais pour les vacances, pour découvrir de nouveaux horizons, d’autres solutions s’offrent aux randonneurs : de nombreux organisateurs de séjours proposent des séjours de randonnée.

Ainsi de nombreuses agences de voyage se sont spécialisées dans la randonnée.

Des hôteliers ont aussi développé des séjours avec la randonnée comme activité principale. C’est ainsi qu’en 2006, des hôteliers ont créé les Hôteliers Randonneurs. Il s’agit d’un groupement d’une dizaine d’hôtels à taille humaine, dans lesquels vous êtes accueillis pour participer à des séjours de randonnée.

Des séjours avec un guide

Les séjours de randonnée se déroulent la plupart du temps sur une semaine. Bien souvent, ils sont « accompagnés », c’est-à-dire qu’un professionnel de la randonnée encadre un petit groupe de randonneurs, non seulement pour indiquer l’itinéraire tout au long du séjour, mais surtout pour faire découvrir les territoires traversés, en mettant en avant la flore du massif ou de la région traversée, mais aussi la faune locale, l’histoire, la géologie, le patrimoine…

Randonnée près de la forteresse de Polignac
Randonnée sur le plateau ardéchois au Suc de Montfol

Ce professionnel de la randonnée est souvent appelé « guide de randonnée » mais son nom réel est « accompagnateur en montagne« . Son Brevet d’Etat ou Diplôme d’Etat lui permet de vous accompagner partout en toute sécurité (bord de mer, campagne, moyenne montagne, sommets, milieu enneigé…), tant qu’aucun matériel d’alpinisme ne soit nécessaire (corde, crampons…).

Participer à un séjour accompagné, c’est donc profiter au maximum de la randonnée, en toute sécurité, sans risquer de se perdre, c’est aussi passer des vacances agréables, contemplatives et/ou sportives, avec d’autres personnes qui partagent les mêmes envies.

De plus en plus de séjours de randonnée sont couplés avec une seconde activité. On parle de séjours thématiques : rando patrimoine, rando yoga, rando bien-être, rando balnéo, rando aquarelle, rando photo, rando flore, rando champignons, rando naturaliste

Des séjours 'en liberté', sans accompagnement

Parfois, des randonneurs choisissent des nouvelles destinations mais ne souhaitent pas rejoindre un groupe. Les organisateurs de séjours de randonnée proposent alors des séjours « en liberté » : il leur est fourni des cartes, des topos, pour suivre un itinéraire sans Accompagnateur En Montagne (AEM). Les hébergements et les éventuels transports sont gérés par l’organisateur du séjour. Les topos sont souvent réalisés par des AEM mais leur rôle s’arrête là.

Randonnée escarpée

Exemples de séjours de randonnée que nous organisons à l'hôtel La Découverte

Événements

L’hôtel est ouvert et vous pouvez réserver vos séjours. Les activités culturelles dans la région ont repris. Nous vous conseillons cependant de vous tourner vers l’office de tourisme cette année afin d’être certains qu’elles ont bien lieu compte tenu de la situation actuelle.